Comment choisir son système de videosurveillance ?

Bonjour à tous,

Ça y est, vous avez décidé de vous équiper d'un système de vidéosurveillance (ou vidéoprotection). Effectivement, de nos jours, les solutions sont devenues abordables en termes de budget et de plus en plus simple à installer soi-même.

Mais si vous ne vous y êtes jamais intéressé auparavant, comment faire pour choisir un kit de vidéosurveillance ? Comment sélectionner le type de transmission vidéo, le nombre et le modèle des cameras ou encore la capacité d’enregistrement ?


1. Anatomie d'un système de vidéosurveillance


En premier lieu, il faut connaitre quels sont éléments qui composent un système de videosurveillance :

les caméras : qui "voient" ou captent l'environnement à surveiller

la transmission vidéo : wifi, IP ou coaxial (sur la boutique wifi et IP sont disponible)

le stockeur : suivant le modèle vous y trouverez différentes fonctions mais tous disposent d'un accès a distance (pc ou smartphone)

le disque : sa capacité en To (ainsi que le nombre et la résolution des caméras) correspondra au temps d'enregistrement

l'écran : n’hésitez pas à prendre un grand écran HD (18') qui permet de bénéficier d'une meilleur image et de respecter la résolution des cameras.

sans écran : les images sont visibles depuis tous smartphones (Android ou Ios) ou pc.


2. Choix des caméras


En premier, arrivent les caméras. Maintenant elles sont toutes équipées de projecteurs infrarouge qui leur permet de voir la nuit (en noir et blanc ou en couleur suivant les modèles). De plus, elles sont toutes étanches IP66 afin d’être installées indifféremment en intérieur ou en extérieur.

Aussi, il faut choisir la résolution suivant le niveau de détail que vous voulez obtenir à la lecture et à l'enregistrement. Ce critère est primordial suivant ce que nous souhaitons obtenir de notre installation : Détection < Reconnaissance < Identification. Dans la boutique du site, vous retrouverez des caméras HD (2 Mp) ou Ultra HD (5 Mp). Dans les deux cas vous disposerez d'une bonne qualité d'image mais bien entendu les 5 Mp permettent de plus zoomer à la relecture avec moins de pixellisation.

Un facteur à prendre en compte pour faciliter les réglages à l installation est le choix de la focale (distance capteur-lentille) de la caméra. Une focale fixe, moins cher, ne vous permettra pas de réglage. Alors qu'une varifocale vous offre la possibilité de régler l'angle d'ouverture (zoom) de votre caméra et ainsi soit de voir "très large" une zone type parking ou de "zoomer" sur un détail comme un portail d'entrée. A noter que nos derniers modèles sont équipés de varifocale motorisée pilotable depuis le stockeur !

Il reste comme critère de choix la forme : dôme ou tubulaire. Histoire de goût, diront certain. Le dôme sera plus discret sur une façade de maison alors qu'une tubulaire sera plus dissuasive.

2. Type de transmission vidéo


Ici, nous n'aborderons que deux types de transmission vidéo. C'est-à-dire, par quelle moyen l'image est transmise de la caméra au stockeur.

Le plus simple à mettre en place est le système wifi. Dans notre kit 4 caméras IP wifi + stockeur wifi, tous les composants sont pré-associés. Donc vous n'avez plus qu'a les "poser" et vous avez vos images à l’écran, aucun câble à tirer entre caméras et stocker.

A noter tout de même que les cameras nécessitent une prise de courant 2p+t 230V pour qu'elles soient alimentées électriquement.

L'autre système que nous présentons est la technologie IP PoE. Dans ce cas, les caméras sont raccordées au stockeur uniquement que par un câble informatique Cat6. Ce dernier servant de support à l'image et à l'alimentation électrique, permet de parcourir des distance jusque 90 mètres. Au-delà, il faudra utiliser un switch et établir un plan de réseau. Enfin, un dernier avantage réside dans le fait que l'alimentation électrique des caméras se fait directement depuis le stockeur. Plus besoin de mettre en place un switch PoE ou d'alimenter les caméras.


3. Le stockeur


Organe central du système, c'est le stockeur qui agrège les images des caméras, qui enregistre les vidéos, qui affichent les image à l'écran et qui se connecte à internet pour les accès à distance. C'est un vrai ordinateur (Linux) dédié à la vidéo et sécurisé.

Suivant le modèle, vous y retrouver toutes les fonctions aidant à la visualisation, la recherche d’événement et la configuration du système. Pour les plus avancés, l'analyse vidéo intégrée vous permet le comptage de franchissement de ligne, surveiller un objet en cas d'abandon ou de disparition et d'utiliser un masquage privatif.

L'enregistrement peux se faire 24h/24h, de manière programmée ou sur détection.

La relecture d’événements se fait sur place (pc du réseau ou écran) ou à distance à l'aide de votre smartphone.

Le plus souvent, le stokeur est équipé de contacts d'entrées et de sorties d'alarme qui permettent une interface avec les autres organes de sécurité de l'installation


4. Disque dur


Le choix de la capacité du disque dur (1 To, 2 To, 4 To voir 8 To) vous permettra de vous donner votre capacité d'enregistrement dans le temps. Ces derniers sont des disques endurcie dédié au stockage de vidéo et permettant de fonctionner en permanence.

Par exemple, un disque de 1 To vous permettra d'enregistrer 2 caméras 2 Mp pendant 12 jours (à 25 images/s). Si vous augmenter un des paramètres précédent, vous réduisez ce temps d'enregistrement. Par contre si vous utiliser un disque dur de 2 To, on passe la capacité à 24 jours (idem si on réduit le nombre d'images/s à 12).


5 . Accès à distance


TOUS nos stockeurs sont équipés d'une prise Rj45 permettant de mettre le système sur votre réseau informatique (ou votre box internet) pour le relier à internet par l'adsl. Dans ce cas, la configuration de votre smartphone est ultra simple : installer l'application gratuite du fabricant, créer votre compte et scanner un Qrcode.